Le PNUD, à travers le Représentant résident adjoint (Programmes-Opérations), M. Boureima Younoussa a participé à l’importante cérémonie d’ouverture de la formation d’un nouveau Contingent que le Ministère de la Défense nationale, à travers le Centre d’Entrainement aux Opérations de Maintien de la Paix (CEOMP), prépare pour un nouveau déploiement auprès de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA). Le Contingent Gangan 7,  nouveau contingent qui entame sa période de préparation et de mise en conditionnement avec des experts militaires américains est constitué de 709 soldats dont 49 femmes.

La cérémonie de lancement qui s’est tenue ce Jeudi 18 Mars 2021,  au Camp Samoreya de Kindia, a enregistré la présence effective du Ministre d’Etat des affaires présidentielles en charge de la Défense nationale, Dr Mohamed Diané, du Chargé d’Affaires et Ambassadeur par intérim des Etats Unis, SEM Steven Koutsis, accompagné de l’Expert militaire de l’Ambassade,  de Mme la Gouverneur de la Région administrative de Kindia, Mme Sarangbé Camara, entourée du Préfet, des Officiers généraux, Officiers supérieurs, attachés de défense, Experts, sous-officiers et militaires du rang,  des Officiers et membres des forces de défense et de sécurité, du Directeur du CEOMP, Colonel Koulibaly et des experts du PNUD, M. Konsa Camara, Responsable du Programme Gouvernance sécuritaire et expert Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) et Joseph Kadouno, Coordonnateur Projet Samoreya

Le projet d’appui au Centre de préparation aux opérations de maintien de paix de Kindia est une reconnaissance par les partenaires, de la contribution significative de la Guinée à la paix et à la stabilité de la sous-région.

En effet, la Guinée est présente à la MINUSMA à Kidal, au Nord du Mali, où le Bataillon Gangan participe aux côtés des autres pays amis, à la paix et à la sécurité régionale. Ce bataillon a fait honneur à l’armée et au Peuple de Guinée en faisant preuve de discipline, de compétence et de courage face à l’adversité. Déjà par le passé, la République de Guinée a apporté une contribution substantielle à la paix au Libéria et en Sierra Léone notamment, sous le mandat de la CEDEAO.

La cérémonie de lancement de la formation du Gangan7 a été précédée par la remise officielle d’infrastructures offertes par les Etats Unis notamment de 10 bâtiments vie (dortoirs) pour les bataillons et pour les instructeurs, avec 150 places chacune, un dispensaire et des latrines. Ce projet d’infrastructures de 2 millions dollars est une partie d’investissement de plus 15.8 millions dollars, d’un Fonds américain soutenant les forces armées guinéennes dans leur contribution à la sécurité régionale en Afrique de l’Ouest. SEM l’Ambassadeur des Etats Unis s’est dit très satisfait de mettre à la disposition de la Guinée ces infrastructures.

C’est pourquoi le Directeur du Centre a commencé par remercier les Etats Unis pour ces infrastructures qui augmenteront significativement les capacités d’accueil du CEOMP. Permettez moi de remercier vivement les autres partenaires notamment et le PNUD qui nous assistent aussi dans la mise en conditionnement opérationnelle des nos Bataillons et la réalisation d’autres infrastructures dont la remise se fera très prochainement avant de rassurer de l’engagement du personnel pour l’entretien et l’utilisation a bon escient des infrastructures.

De son côté,  le Ministre d’Etat a remercié les partenaires avant de rappeler que le terrorisme constitue de nos jours, la principale menace sécuritaire commune à nos pays ? Il met à rude épreuve les aspirations de paix, de stabilité et de démocratie,  indispensables au développement socio-économique des peuples. Son envergure,  sa complexité et son imprévisibilité exigent une coopération dynamique. Depuis notre engagement au Mali nous sommes appuyés par les différents partenaires techniques et financiers. Je voudrais ainsi remercier au nom du Président de la République de Guinée et son Gouvernement, le Gouvernement américain, le Japon, la France et le Système des Nations Unis notamment le PNUD pour leur accompagnement inestimable qui vont permettre de relever ensemble les défis sécuritaires qui nous interpellent tous.