๐‚๐จ๐ฆ๐ฆ๐ฎ๐ง๐ข๐ช๐ฎ๐žฬ ๐๐ฎ ๐‚๐๐‘๐ƒ ๐ซ๐ž๐ฅ๐š๐ญ๐ข๐Ÿ ๐šฬ€ la Loi de Finances Rectificatif 2021

๐‚๐จ๐ฆ๐ฆ๐ฎ๐ง๐ข๐ช๐ฎ๐žฬ ๐๐ฎ ๐‚๐๐‘๐ƒ ๐ซ๐ž๐ฅ๐š๐ญ๐ข๐Ÿ ๐šฬ€ la Loi de Finances Rectificatif 2021

๐‚๐จ๐ง๐š๐ค๐ซ๐ฒ ๐ฅ๐ž ๐Ÿ๐Ÿ‘ ๐Ž๐œ๐ญ๐จ๐›๐ซ๐ž ๐Ÿ๐ŸŽ๐Ÿ๐Ÿย –ย Le comitรฉ National du Rassemblement pour le Dรฉveloppementย CNRDย a conjointement animรฉ avec le pรดle financier ce samedi, un point de presse sur la Loi de Finances Rectificative 2021.ย Cโ€™รฉtaitย ๐—ฝ๐—ฟ๐—ฒฬ๐˜€๐—ถ๐—ฑ๐—ฒฬ ๐—ฝ๐—ฎ๐—ฟ ๐—น๐—ฒ ๐—–๐—ผ๐—น๐—ผ๐—ป๐—ฒ๐—น ๐—”๐—บ๐—ฎ๐—ฟ๐—ฎ ๐—–๐—ฎ๐—บ๐—ฎ๐—ฟ๐—ฎ, ๐— ๐—ถ๐—ป๐—ถ๐˜€๐˜๐—ฟ๐—ฒ ๐˜€๐—ฒ๐—ฐ๐—ฟ๐—ฒฬ๐˜๐—ฎ๐—ถ๐—ฟ๐—ฒ ๐—ด๐—ฒฬ๐—ป๐—ฒฬ๐—ฟ๐—ฎ๐—น ๐—ฎฬ€ ๐—น๐—ฎ ๐—ฃ๐—ฟ๐—ฒฬ๐˜€๐—ถ๐—ฑ๐—ฒ๐—ป๐—ฐ๐—ฒ.

๐—ก๐—ผ๐˜‚๐˜€ ๐˜ƒ๐—ผ๐˜‚๐˜€ ๐—ถ๐—ป๐˜ƒ๐—ถ๐˜๐—ผ๐—ป๐˜€ ๐—ฎฬ€ ๐—น๐—ถ๐—ฟ๐—ฒ ๐—นโ€™๐—ถ๐—ป๐˜๐—ฒฬ๐—ด๐—ฟ๐—ฎ๐—น๐—ถ๐˜๐—ฒฬ ๐—ฑ๐˜‚ ๐—ฐ๐—ผ๐—ป๐˜๐—ฒ๐—ป๐˜‚ ๐—ฑ๐˜‚ ๐—ฐ๐—ผ๐—บ๐—บ๐˜‚๐—ป๐—ถ๐—พ๐˜‚๐—ฒฬ.

Le 18 septembre 2021, le Comitรฉ National du Rassemblement pour le Dรฉveloppement (CNRD) a reรงu du Secrรฉtariat Gรฉnรฉral de lโ€™Assemblรฉ Nationale, la Loi de Finances Rectificative 2021. Aprรจs analyse, il ressort une hausse globale des dรฉpenses qui suscite des interrogations.

Au regard de cette situation, le CNRD constate ce qui suit :

Lโ€™inexistence de mรฉcanisme fiable de contrรดle sur les dรฉpenses effectivement rรฉalisables ;

Lโ€™absence de support expliquant certaines hausses de dรฉpenses dans les Institutions et dรฉpartements ministรฉriels concernรฉs ;

Le manque de rigueur dans la rรฉpartition des dรฉpenses publiques ;

Lโ€™insuffisance dโ€™outil de planification des recettes mobilisables ;

Lโ€™insuffisance de mรฉcanisme de contrรดle de la mobilisation et de la sรฉcurisation des recettes ;

La mauvaise rรฉpartition des dรฉpenses budgรฉtaires sans prise en compte de lโ€™orthodoxie financiรจre.

A cela sโ€™ajoutent des prรฉvisions de dรฉpenses pour des structures quasi inexistantes ou non actives ร  savoir la CENI, le Haut conseil des collectivitรฉs, la Haute Cour de Justice, etcโ€ฆ.

Le Comitรฉ National de Rassemblement pour le Dรฉveloppement (CNRD) fidรจle ร  son engagement de refondation de lโ€™Etat et de moralisation de la vie publique a promulguรฉ la loi de finances rectificative adoptรฉe par lโ€™ancienne Assemblรฉe Nationale en vue de maintenir la lรฉgalitรฉ budgรฉtaire et a exigรฉ ce qui suit :

โžข ๐‹๐ž ๐ซ๐ž๐ฌ๐ฉ๐ž๐œ๐ญ ๐ฌ๐œ๐ซ๐ฎ๐ฉ๐ฎ๐ฅ๐ž๐ฎ๐ฑ ๐๐ž๐ฌ ๐๐ข๐ฌ๐ฉ๐จ๐ฌ๐ข๐ญ๐ข๐จ๐ง๐ฌ ๐๐ž ๐ฅ๐š ๐ฅ๐จ๐ข ๐จ๐ซ๐ ๐š๐ง๐ข๐ช๐ฎ๐ž ๐ซ๐ž๐ฅ๐š๐ญ๐ข๐ฏ๐ž ๐š๐ฎ๐ฑ ๐ฅ๐จ๐ข๐ฌ ๐๐ž ๐Ÿ๐ข๐ง๐š๐ง๐œ๐ž๐ฌ ๐ง๐จ๐ญ๐š๐ฆ๐ฆ๐ž๐ง๐ญ, ๐ž๐ง ๐ฌ๐ž๐ฌ ๐š๐ซ๐ญ๐ข๐œ๐ฅ๐ž๐ฌ ๐Ÿ๐Ÿ“ ๐ž๐ญ ๐Ÿ๐Ÿ– ;

โžข ๐‹๐ž๐ฌ ๐๐žฬ๐ฉ๐ž๐ง๐ฌ๐ž๐ฌ ๐๐ž ๐ฉ๐ž๐ซ๐ฌ๐จ๐ง๐ง๐ž๐ฅ๐ฌ ๐ฉ๐จ๐ฎ๐ซ ๐ญ๐จ๐ฎ๐ญ๐ž๐ฌ ๐ˆ๐ง๐ฌ๐ญ๐ข๐ญ๐ฎ๐ญ๐ข๐จ๐ง๐ฌ ๐‘๐žฬ๐ฉ๐ฎ๐›๐ฅ๐ข๐œ๐š๐ข๐ง๐ž๐ฌ ๐ž๐ญ ๐ฅ๐ž๐ฌ ๐ƒ๐žฬ๐ฉ๐š๐ซ๐ญ๐ž๐ฆ๐ž๐ง๐ญ๐ฌ ๐Œ๐ข๐ง๐ข๐ฌ๐ญ๐žฬ๐ซ๐ข๐ž๐ฅ๐ฌ ๐ฌ๐จ๐ง๐ญ ๐ซ๐ž๐ง๐ฏ๐จ๐ฒ๐žฬ๐ฌ ๐š๐ฎ๐ฑ ๐œ๐ซ๐žฬ๐๐ข๐ญ๐ฌ ๐œ๐จ๐ซ๐ซ๐ž๐ฌ๐ฉ๐จ๐ง๐๐š๐ง๐ญ๐ฌ ๐Ÿ๐ข๐ ๐ฎ๐ซ๐š๐ง๐ญ ๐๐š๐ง๐ฌ ๐ฅ๐š ๐ฅ๐จ๐ข ๐๐ž๐ฌ ๐Ÿ๐ข๐ง๐š๐ง๐œ๐ž๐ฌ ๐ข๐ง๐ข๐ญ๐ข๐š๐ฅ๐ž, ๐ž๐ฑ๐ž๐ซ๐œ๐ข๐œ๐ž ๐Ÿ๐ŸŽ๐Ÿ๐Ÿ ;

โžข ๐‹๐š ๐ฌ๐จ๐ฎ๐ฆ๐ข๐ฌ๐ฌ๐ข๐จ๐ง ๐๐ž๐ฌ ๐๐ž๐ฆ๐š๐ง๐๐ž๐ฌ ๐๐ž ๐๐žฬ๐œ๐š๐ข๐ฌ๐ฌ๐ž๐ฆ๐ž๐ง๐ญ ๐šฬ€ ๐ฎ๐ง๐ž ๐š๐ง๐š๐ฅ๐ฒ๐ฌ๐ž ๐ž๐ญ ๐ฏ๐š๐ฅ๐ข๐๐š๐ญ๐ข๐จ๐ง ;

โžข ๐‹๐š ๐ฉ๐ซ๐จ๐๐ฎ๐œ๐ญ๐ข๐จ๐ง ๐๐ž ๐ซ๐š๐ฉ๐ฉ๐จ๐ซ๐ญ๐ฌ ๐๐ž ๐ฅโ€™๐ž๐ง๐ฌ๐ž๐ฆ๐›๐ฅ๐ž ๐๐ž๐ฌ ๐จ๐ฉ๐žฬ๐ซ๐š๐ญ๐ข๐จ๐ง๐ฌ ๐ž๐Ÿ๐Ÿ๐ž๐œ๐ญ๐ฎ๐žฬ๐ž๐ฌ ๐๐ž ๐Ÿ๐š๐œฬง๐จ๐ง ๐ฆ๐ž๐ง๐ฌ๐ฎ๐ž๐ฅ๐ฅ๐ž ;

โžข ๐‹โ€™๐ž๐ฑ๐žฬ๐œ๐ฎ๐ญ๐ข๐จ๐ง ๐๐ž ๐ฅ๐š ๐ฅ๐จ๐ข ๐๐ž๐ฌ ๐Ÿ๐ข๐ง๐š๐ง๐œ๐ž๐ฌ ๐ซ๐ž๐œ๐ญ๐ข๐Ÿ๐ข๐œ๐š๐ญ๐ข๐ฏ๐ž๐ฌ ๐Ÿ๐ŸŽ๐Ÿ๐Ÿ ๐๐ž ๐Ÿ๐š๐œฬง๐จ๐ง ๐ข๐ง๐ญ๐žฬ๐ ๐ซ๐š๐ฅ๐ž ๐๐š๐ง๐ฌ ๐ฌ๐จ๐ง ๐ฏ๐จ๐ฅ๐ž๐ญ ๐ซ๐ž๐œ๐ž๐ญ๐ญ๐ž ;

Les Chefs de Division Administrative et Financiรจre des dรฉpartements ministรฉriels et des ร‰tablissements Publics ร  caractรจre administratif ont รฉtรฉ invitรฉ au strict respect des mesures ci-dessus.

Le Comitรฉ National de Rassemblement pour le Dรฉveloppement (CNRD) rรฉitรจre son engagement de moraliser la gestion publique et appelle chacun aux devoirs patriotiques.

Cette loi des finances soulรจve assez dโ€™interrogations car les lignes budgรฉtaires allouรฉes aux dรฉpenses de la Prรฉsidence de la Rรฉpublique, ร  lโ€™Assemblรฉe Nationale, ร  certaines Institutions Rรฉpublicaines et certains Ministรจres ont connu des augmentations faramineuses.

Le CNRD rappelle que lโ€™une des clรฉs du changement amorcรฉ est la moralisation de la gestion de la chose publique.

 

๐‹๐ž ๐‚๐๐‘๐ƒ

๐“๐ซ๐š๐ง๐ฌ๐ฆ๐ข๐ฌ ๐ฉ๐š๐ซ ๐ฅ๐š ๐‚๐ž๐ฅ๐ฅ๐ฎ๐ฅ๐ž ๐๐ž ๐‚๐จ๐ฆ๐ฆ๐ฎ๐ง๐ข๐œ๐š๐ญ๐ข๐จ๐ง ๐๐ฎ ๐†๐จ๐ฎ๐ฏ๐ž๐ซ๐ง๐ž๐ฆ๐ž๐ง๐ญ

๐๐‘๐ˆ๐Œ๐€๐“๐”๐‘๐„ – ๐‹๐„ ๐๐‘๐„๐Œ๐ˆ๐„๐‘ ๐Œ๐ˆ๐๐ˆ๐’๐“๐‘๐„ ๐Œ๐Ž๐‡๐€๐Œ๐„๐ƒ ๐๐„๐€๐•๐Ž๐†๐”๐ˆ ๐’๐„ ๐Œ๐„๐“ ๐€๐” ๐“๐‘๐€๐•๐€๐ˆ๐‹

Conakry le 8 Octobre 2021ย – Nommรฉ ร  la tรชte du gouvernement le 6 Octobre 2021, le nouveau premier ministre du changement, a du pain sur la planche.ย ยซ Nous sommes en retard, nous devons hรขter les pas pour avancer vite et satisfaire aux attentes des populations ยปย a t-il martelรฉ.
Technocrate et spรฉcialiste de dรฉveloppement avec une solide expรฉrience internationale, il correspond en tous points au profil souhaitรฉ par la Guinรฉe pour accompagner les nouvelles autoritรฉs dans la gestion de la transition.

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU MARDI 10 AOร›T 2021

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU MARDI 10 AOร›Tย 2021

 

Conakry, le 10 aoรปt 2021ย – La session ordinaire du conseil interministรฉriel a eu lieu ce mardi 10 aoรปt 2021 de 10h ร  13h30, sous la direction de Monsieur le Premier, ministre, chef du Gouvernement.ย ย Elle a รฉtรฉ suivie, ร  cause de contraintes de calendrier, dโ€™un conseil des ministres extraordinaire tenue par vidรฉoconfรฉrence de 15h45 ร  18h, sous la haute autoritรฉ de Monsieur le Prรฉsident de la Rรฉpublique, son Excellence, professeur Alpha Condรฉ. Les points inscrits ร  lโ€™ordre du jour รฉtaient les suivantsย :

1-ย ย ย Messages de son Excellence Monsieur le Prรฉsident de la Rรฉpubliqueย 

2-ย ย ย Compte rendu de la session ordinaire du conseil interministรฉriel

3-ย ย ย Dรฉcisions

4-ย ย ย Questions diverses

Au titre du premier point de lโ€™ordre du jour, Monsieur le Prรฉsident de la Rรฉpublique, son Excellence, Professeur Alpha Condรฉ a dรฉpeint un tableau critique de lโ€™รฉvolution de la Covid 19 dans notre pays et dans le monde. Il a rรฉitรฉrรฉ sa vive prรฉoccupation et a invitรฉ, par la mรชme occasion le Premier Ministre et le Gouvernement ร  prendre la pleine mesure de la situation et de lโ€™ampleur de la crise sanitaire. A ce propos, il a indiquรฉ quโ€™ร  situation exceptionnelle, il faut des mesures exceptionnelles, appliquรฉes avec courage, dรฉtermination, et la plus grande fermetรฉ. Il ne serait pas responsable et consรฉquent de la part dโ€™un Gouvernement de cรฉder ร  la pression de groupes dโ€™intรฉrรชt et dโ€™influence ou de privilรฉgier des intรฉrรชts catรฉgoriels et individuels au dรฉtriment des intรฉrรชts vitaux du peuple et de la santรฉ publique, a-t-il soulignรฉ avec force conviction.

Le Chef de lโ€™Etat, par consรฉquent, a instruit au Gouvernement de prendre des mesures et actions vigoureuses pour protรฉger les populations des risques de contamination auxquelles elles restent fortement exposรฉes avec la propagation rapide de la pandรฉmie et de lโ€™apparition de variants ร  fort potentiel de contamination et de morbiditรฉย : port obligatoire de masques, fermeture jusquโ€™ร  nouvel ordre des boรฎtes de nuits et dโ€™autres lieux de loisirs trรจs frรฉquentรฉs et saturรฉs de monde. A cet effet, le Ministre de la Sรฉcuritรฉ a chargรฉ chaque officier de police ร  appliquer la dรฉcision dans sa sphรจre de compรฉtence et en cas de dรฉfaillance en sera rendu responsable avec une mesure disciplinaire, ร  la clรฉ.

Monsieur le Prรฉsident de la Rรฉpublique, son Excellence Professeur Alpha Condรฉ, a instruit le Premier Ministre, dโ€™exiger que les ministres et les personnels de toute lโ€™administration nโ€™accรจdent ร  leur poste de travail que munis de leur pass sanitaire. Une mesure รฉtendue ร  la Prรฉsidence de la Rรฉpublique et ร  la Primature.ย ย Il en est de mรชme pour tous les visiteurs.

De mรชme, le Chef de lโ€™Etat a exigรฉ que dรฉsormais les personnes qui doivent entrer sur le territoire national venant de pays, notamment touchรฉs par le variant delta soient vaccinรฉes comme cela est la rรจgle partout. Le voyage pour la Guinรฉe se fera maintenant uniquement par la voie aรฉrienne. En vertu dโ€™un protocole dโ€™arrivรฉe, chaque personne doit subir des tests PCR pour plus de prรฉcaution encore. Il ne doit pas y avoir de complaisance dans la campagne de dรฉpistage ni de relรขchement dans la mise en ล“uvre et lโ€™application des mesures barriรจres, de prรฉvention et de protection contre le flรฉau mondial de la covid 19.

Pour la voie terrestre, des points de contrรดle prรฉcis et spรฉcifiques seront รฉrigรฉs ร  certains postes frontaliers comme des barrages filtrants.

Monsieur le Prรฉsident de la Rรฉpublique a rappelรฉ que toute personne devant se rendre ร  lโ€™intรฉrieur du pays ne pourra le faire sans prรฉsenter son test PCR, en bonne et due forme.

Le Conseil a รฉtรฉ informรฉ par le Chef de lโ€™Etat quโ€™il est prรฉvu quโ€™un important lot de masques soit distribuรฉ gratuitement aux populations dans le cadre de la prรฉvention. Il a instruit dโ€™intensifier les efforts de sensibilisation en direction de tous les citoyens avec lโ€™implication dโ€™acteurs de la sociรฉtรฉ civile et lโ€™accompagnement et le soutien du Gouvernement.

Monsieur le Prรฉsident de la Rรฉpublique sโ€™est rรฉjoui de lโ€™engouement grandissant des citoyens pour le vaccin et a indiquรฉ que lโ€™objectif du Gouvernement est de vacciner dโ€™ici le mois de novembre prochain 70% de la population.

Le Chef de lโ€™Etat, a informรฉ le conseil quโ€™aprรจs chaque conseil interministรฉriel et avant chaque conseil des ministres, il recevra le Premier Ministre dans le cadre de la prรฉparation des sessions des conseils des ministres et des comptes rendus des sessions des conseils interministรฉriels. Il sโ€™agit de passer en revue tous les sujets et dโ€™harmoniser les positions afin de faciliter la prise de dรฉcisions. Pour un meilleur suivi aussi de tous les dossiers, une rencontre est prรฉvue chaque vendredi.

Il a informรฉ aussi le conseil de la signature aux Emirats Arabes-unis, par le ministre de lโ€™รฉconomie et des finances, dโ€™un dernier accord de co-financement des deux รฉchangeurs de Hamdalaye et Cosa dont la rรฉalisation prochaine contribuera ร  une plus grande fluiditรฉ dans la circulation ร  Conakry.

Monsieur le Prรฉsident de la Rรฉpublique a fรฉlicitรฉ dame Fatou Contรฉ, jeune entrepreneure guinรฉenne, qui se distingue dans lโ€™รฉlevage avec des bล“ufs qui pรจsent jusquโ€™ร  800 kg. Un bel exemple de rรฉussite que le Chef de lโ€™Etat a tenu ร  saluer, tout en demandant de la soutenir pour quโ€™elle prospรจre davantage et que son exemple soit suivi par dโ€™autres jeunes entrepreneurs.

Avant son compte rendu de la session du conseil interministรฉriel, Monsieur le Premier Ministre est revenu, ร  son tour, sur lโ€™รฉvolution inquiรฉtante dans notre pays de la Pandรฉmie de la COVID 19. Les chiffres, somme toute, alarmants incitent ร  une prise de conscience individuelle et collective et ร  une vรฉritable mobilisation nationaleย : la barre de 1000 personnes testรฉes positives par jour en passe dโ€™รชtre franchie, le seuil de 10 cas de dรฉcรจs hospitaliers, quotidiennement, quasi-atteint. Dr Ibrahima Kassory Fofana, en tirant sur la sonnette dโ€™alarme, a indiquรฉ que plus que par le passรฉ, le Gouvernement doit se mettre en ordre de bataille pour inverser cette tendance prรฉoccupante. Aussi, suivant les recommandations et consignes du comitรฉ interministรฉriel de riposte contre la covid 19, a-t-il demandรฉ, aux membres du Gouvernement de proposer chacun des mesures ciblรฉes et volontaristes dans le cadre de la campagne de prรฉvention au sein des diffรฉrentes administrations sous leur responsabilitรฉ, auprรจs des populations, en gรฉnรฉral.

Les ministรจres concernรฉs par cette initiative gouvernementale sontย invitรฉs ร  soumettre par รฉcrit des propositions dโ€™actions et de mesures pertinentesย en matiรจre de prรฉvention, de contrรดle et mรชme de sanctionsย dans leurs secteurs respectifs (3 ร  5 mesures par secteur), au plus tard le jeudi 12 aoรปt 2021.

Sโ€™agissant de son compte rendu, le Premier Ministre, a รฉvoquรฉ les communications faites.

Le Ministre de lโ€™Industrie et des Petites et Moyennes Entreprisesย a fait une communication relative ร  lโ€™organisation de la Premiรจre Edition du Salon de lโ€™Industrie de Guinรฉe *SIG2021**.

Le Ministre a expliquรฉ que le SIG2021, est une rencontre de compรฉtences guinรฉennes, africaines et mondiales afin de partager des expertises et savoir-faire en faveur du dรฉveloppement du secteur industriel.

Il a informรฉ que cette premiรจre Edition du Salon de lโ€™Industrie de Guinรฉe (SIG) se dรฉroulera lesย 20ย etย 21ย octobre 2021, suivi leย 23ย octobre 2021, dโ€™une visite guidรฉe des participants invitรฉs dans les zones industrielles.

Ce salon est aussi un cadre de crรฉation dโ€™opportunitรฉs dโ€™affaires ร  travers les participants.

Le Ministre a soutenu que les rรฉsultats suivants sont attendus au terme de la tenue de ce salonย :

ยทย ย ย ย ย ย ย Lโ€™accroissement de la visibilitรฉ des actions du Ministรจre de lโ€™Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises en faveur des acteurs du secteur industrielย ;

ยทย ย ย ย ย ย ย Le renforcement de la coopรฉration Sud-Sud dans le domaine de lโ€™industrie sous toutes ses formesย ;

ยทย ย ย ย ย ย ย Le partage dโ€™expรฉriencesย entre les acteurs du secteur industrielย ;

ยทย ย ย ย ย ย ย Lโ€™entreprenariat PME/PMIย ;

ยทย ย ย ย ย ย ย La mise en place dโ€™un Label en partenariat avec le Gouvernement, le Patronat et le Salon de lโ€™Industrie de Guinรฉe pour une meilleure qualification des acteurs de lโ€™industrieย ;

ยทย ย ย ย ย ย ย Lโ€™รฉnumรฉration des opportunitรฉs et risques liรฉs ร  lโ€™investissement.

ยทย ย ย ย ย ย ย La crรฉation dโ€™un Guichet Uniqueย ;

ยทย ย ย ย ย ย ย Lโ€™obtention de financement pour les projets retenus au SIG โ€“ Salon de lโ€™Industrie de Guinรฉe.

ยทย ย ย ย ย ย ย La crรฉation de partenariats durables entre les entrepreneurs et les potentiels investisseurs.

Le Ministre a enfin donnรฉ le thรจme, ยซย Industrie et Chaine de Valeur, Vecteurs de Croissance Inclusive ยป.

Au cours des dรฉbats,ย les observations ont portรฉ sur

–ย ย ย ย ย La Prise en compte des questions du genreย ;

–ย ย ย ย ย La Clarification du rรดle du Guichet unique prรฉvuย ;

–ย ย ย ย ย ย La nรฉcessaire observance de la tendance de lโ€™รฉvolution de la pandรฉmie jusquโ€™ร  la mi-septembreย ; pour dรฉcider du maintien ou du report de la date dรฉfinitive de tenue de la rencontre.

–ย ย ย ย ย La prise en compte de avis de lโ€™ANSS dรฉjร  sollicitรฉ.

–ย ย ย ย ย Dโ€™envisager un plan B a dรฉployรฉ en cas de contexte non favorable, sous la forme dโ€™une Vidรฉo confรฉrence.

Au terme des dรฉbats,ย le conseil a pris acte de la communication et a donnรฉ son soutien au Ministre pour la tenue de cette rencontre si les conditions sanitaires sont rรฉunies, si non, dโ€™envisager un report ou de songer ร  le faire par vidรฉoconfรฉrence.

2.2. Le Ministre du Budgetย a fait des communications :

โžขย ย ย La premiรจre est relative ร  la proposition des procรฉdures dโ€™exรฉcution des frais de mission ร  lโ€™extรฉrieur en lien avec les rรดles des ministรจres sectoriels et autres acteurs impliquรฉs

Le Ministre a informรฉ le conseil des dispositions envisagรฉes et des procรฉdures dรฉsormais pour les voyages officiels et les missions ร  lโ€™รฉtranger afin de rationnaliser les dรฉplacements par une meilleure planification correspondante aux ressources disponibles appelรฉes ร  รชtre judicieusement utilisรฉes dans la cadre de la rรฉduction de la dรฉpense publique et de la politique dโ€™รฉlimination de toutes les sources de coulage financier.

Au terme des dรฉbats,ย le conseil a donnรฉ son soutien au Ministre. Il a รฉtรฉ recommandรฉ dโ€™aborder la question sur tous les aspects visant ร  mettre en place une vรฉritable politique de voyage. Mandat a รฉtรฉ donnรฉ de rรฉflรฉchir sur le systรจme de compรฉtition et de transparence absolue.

Le conseil a demandรฉ au Ministre de travailler sur la feuille de route suivant les orientations et instructions donnรฉes, expressรฉment, par le Chef de lโ€™Etat.

โžขย ย ย Pour ce qui est de sa deuxiรจme communication relative au Projet ยซ e-Services Publics Guinรฉe ยป (Dรฉmatรฉrialisation totale du paiement des dรฉmarches administratives en Rรฉpublique de Guinรฉe.

Le Ministre a expliquรฉ que lโ€™objectif principal visรฉ dans le projet Services Publics est de faire de lโ€™administration publique guinรฉenne une administration totalement digitalisรฉe afin de devenir une rรฉfรฉrence sous-rรฉgionale dans lโ€™offre et la qualitรฉ des services publics. Pour ce faire, ร  lโ€™heure du numรฉrique, toutes les dรฉmarches administratives doivent pouvoir sโ€™effectuer en ligne et tous les paiements ร  destination de lโ€™Etat doivent รชtre rรฉalisรฉs grรขce aux moyens de paiement numรฉriques. Ce qui permettra dโ€™attรฉnuer progressivement les inconvรฉnients de la situation actuelle.

Le chronogramme de mise en ล“uvre des activitรฉs pour le lot 1 se dรฉroulera dโ€™Aoรปt 2021 ร  Mars 2022, de la crรฉation des รฉquipes projet jusquโ€™ร  lโ€™interconnexion avec les partenaires de paiement et aux tests.

Au cours des dรฉbats,ย les observations ont portรฉ surย la nรฉcessitรฉ :

–ย ย ย ย ย ย Dโ€™indiquer un dรฉlai moyen de traitementย ;

–ย ย ย ย ย ย Dโ€™intรฉgrer la Direction chargรฉe de la Modernisation du travail Gouvernementale dans le Comitรฉ de Pilotageย ;

–ย ย ย ย ย ย Dโ€™adresser lโ€™aspect concernant la sensibilisation de la populationย ;

–ย ย ย ย ย ย Mettre le Comitรฉ de Pilotage sous la prรฉsidence du Chef du Gouvernement.

Au terme des dรฉbats,ย le conseil a pris acte de ces mesures et a demandรฉ la collaboration de tous membres du Conseil pour parvenir aux rรฉsultats escomptรฉs.

โžขย ย ย La troisiรจme communication porte sur le cadrage budgรฉtaire rรฉvisรฉ 2021,ย rรฉsultant des modifications apportรฉes aux prรฉvisions initiales relatives aux recettes, aux dรฉpenses et au financement au sixiรจme mois de lโ€™exercice budgรฉtaire.

Le Ministre a informรฉ que les hypothรจses macroรฉconomiques rรฉvisรฉes pour le reste de lโ€™annรฉe sont : un taux de croissance de 5,2% du PIB, un taux dโ€™inflation moyen de 10,9% et une pression fiscale de 14% contre respectivement 5,5%, 8% et 13% en loi de finances initiale.

Les prรฉvisions des recettes y compris dons du projet de budget de lโ€™Etat rรฉvisรฉ 2021 sโ€™รฉtablissent ร  25 586,44 Mds, soit une augmentation de 2ย 074,80 milliards GNF (8,82%) par rapport ร  la Loi de finances initiale 2021. Lโ€™accroissement des recettes propres se dรฉcline ainsi quโ€™il suit, par rรฉgie de recettes :

โœ“ย ย ย ย ย ย Direction Gรฉnรฉrale des Douanesย : + 1350,67 Mds (12,5%)ย ;

โœ“ย ย ย ย ย ย Direction Gรฉnรฉrale des Impรดtsย :ย ย ย ย + 455,24 Mds (4,7%)ย ;

โœ“ย ย ย ย ย ย Direction Gรฉnรฉrale du Trรฉsor et de la Comptabilitรฉ Publiqueย : + 175,74 Mds (10,8%).

Les dรฉpenses du projet de cadre budgรฉtaire rรฉvisรฉ sont รฉvaluรฉes ร  31 433,42 Mds contre une prรฉvision initiale de 27 739,07 Mds, soit une augmentation de 3 694,35 Mds, soit 13,32%.

Le ministre a exposรฉ au conseil comment il compte couvrir le dรฉficit que des dรฉpenses incompressibles pourrait creuser. Il envisage des solutions qui consisteraient, entre autres, ร ย :

โœ“ย ย ย ย Identifier des ressources de financement supplรฉmentaires (recettes, bons du trรฉsor, obligations du trรฉsor, etc.)ย ;

โœ“ย ย ย ย Procรฉder ร  un rรฉamรฉnagement des dรฉpenses (annulation ou report des crรฉdits des dรฉpenses courantes dont lโ€™exรฉcution nโ€™est pas certaine pour le reste de lโ€™annรฉe, annulation ou report des dรฉpenses dโ€™investissement projets qui nโ€™ont pas connu un dรฉbut dโ€™exรฉcution ร  la fin du 7รจmeย mois de lโ€™annรฉe)ย ;

โœ“ย ย ย ย Explorer des possibilitรฉs de financement extรฉrieur sous forme de dons ou prรชts.

Au terme des dรฉbats,ย le conseil a fรฉlicitรฉ le Ministre pour ses diffรฉrentes communications qui sโ€™inscrivent en droite ligne de la volontรฉ exprimรฉe par le Chef de lโ€™Etat et portรฉe par le Gouvernement dโ€™assainir les finances publiques et dโ€™รฉquilibrer les comptes de lโ€™Etat. Le Gouvernement a autorisรฉ le Ministre ร  soumettre le texte prรฉsentรฉ ร  lโ€™examen de lโ€™assemblรฉe Nationale.

III. AU TITRE DES COMPTE RENDUS

3.1. Le Ministre de la Santรฉย a fait un compte rendu relatif ร  lโ€™รฉvolution de la riposte ร  la pandรฉmie de la Covid-19 et de lโ€™รฉpidรฉmie dโ€™Ebola en Rรฉpublique de Guinรฉe.ย 

IV. AU TITRE DES DIVERS

Le Ministre de lโ€™Administration du Territoireย a informรฉ le Conseil de lโ€™initiative du Ministre de lโ€™industrie auprรจs des industriels en faveur des populations sinistrรฉes, victimes des inondations. Ces aides ont รฉtรฉ reรงues par le Service National de lโ€™action Humanitaire qui relรจve de son dรฉpartement. Le Premier Ministre a au nom du Conseil fรฉlicitรฉ le Ministre pour cet exemple de solidaritรฉ gouvernementale.

La Ministre du Plan a informรฉ de la mise ร  disposition par lโ€™UE, dโ€™une รฉtude sur la transition numรฉrique qui pourrait รชtre utile dans les importants efforts de digitalisation dรฉployรฉ par le Gouvernement.

Tibou Kamara, Ministre dโ€™Etat, conseiller spรฉcial du Chef de lโ€™Etat, ministre de lโ€™industrie et des PME, porte-parole du Gouvernement

La Cellule de Communication du Gouvernement

ERRATUM – COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 22 JUILLET 2021

ERRATUM – COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 22 JUILLET 2021

 

Conakry, le 22 Juillet 2021 –ย La session ordinaire du conseil des ministres, sโ€™est tenue, ce jeudi 22 Juillet, de 10h15 ร  12h, par vidรฉoconfรฉrence, sous la Prรฉsidence, de son Excellence, Professeur Alpha Condรฉ, Prรฉsident de la Rรฉpublique.

Les points inscrits ร  lโ€™ordre du jour, รฉtaient les suivantsย :

1- Messages de son Excellence Monsieur le Prรฉsident de la Rรฉpubliqueย 

2- Compte rendu de la session du conseil interministรฉriel du Mardi 13 juillet 2021

3- Dรฉcisions

I-ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย Au titre du premier point de lโ€™ordre du jour,

Monsieur le Prรฉsident de la Rรฉpublique, son Excellence, Professeur Alpha Condรฉ, ร  lโ€™entame de son propos a rappelรฉ avec autoritรฉ le caractรจre inรฉluctable de la doctrine du ยซย Gouverner Autrementย ยป. Il a indiquรฉ que cette doctrine induit de fait une modification drastique de notre approche de la gestion de lโ€™Etat qui dรฉcoulera inexorablement sur une transformation profonde de notre modรจle รฉconomique. En effet, il a indiquรฉ que la valeur travail doit constituer le socle de notre modรจle de sociรฉtรฉ afin que la Guinรฉe produise plus, exporte plus et par consรฉquent importe moins.

Il a donc exhortรฉ le Gouvernement ร  ล“uvrer dans ce sens afin que la Guinรฉe devienne, comme il lโ€™ambitionne, la seconde รฉconomie de la sous-rรฉgion aprรจs le Nigรฉria.

Le Chef de lโ€™Etat, constatant avec regret le faible taux dโ€™absorption des financements extรฉrieurs mis ร  la disposition de la Guinรฉe a ordonnรฉ ร  lโ€™ensemble des membres du Gouvernement de procรฉder, dans les dรฉpartements dont ils ont la charge, ร  une รฉvaluation rigoureuse du niveau dโ€™exรฉcution des projets en cours mais aussi de lโ€™รฉtat de prรฉparation des projets en perspective. Il a indiquรฉ que la situation ainsi obtenue fera lโ€™objet dโ€™une analyse croisรฉe avec celle prรฉsentรฉe par les principaux bailleurs de fonds qui accompagnent notre pays, le tout sous la supervision du Ministรจre du Plan et du Dรฉveloppement Economique.

A ce propos, il a rappelรฉ au ministre en charge du Budget de toujours sโ€™assurer prioritairement de la sรฉcurisation des fonds de contrepartie lors de la prรฉparation de la Loi de Finances.

Le Prรฉsident a averti quโ€™il veillera dรฉsormais personnellement sur lโ€™exรฉcution des projets de dรฉveloppement sur Financement Extรฉrieur ร  travers une cellule technique qui sera placรฉe sous son autoritรฉ directe.ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย 

Le Prรฉsident de la Rรฉpublique, dans le cadre de lโ€™assainissement de la gestion des deniers publics, a instruit au Ministre du Budget de veiller scrupuleusement ร  ce que tous les paiements destinรฉs ร  lโ€™Etat soient faits directement dans les comptes bancaires qui auront รฉtรฉ identifiรฉs ร  cet effet ou par le biais de transactions รฉlectroniques.

Dans le mรชme ordre dโ€™idรฉe, il a ordonnรฉ ร  ce que le Ministre prenne des dispositions urgentes pour informer largement les populations guinรฉennes sur les services publics fournis gratuitement par lโ€™Etat.

A ce titre, il a exigรฉ quโ€™un programme de mise en ล“uvre de ces directives assorti dโ€™un calendrier dโ€™exรฉcution lui soit prรฉsentรฉ dans les meilleurs dรฉlais.

Le Chef de lโ€™Etatย a ordonnรฉ au Ministre en charge des Affaires Etrangรจres de poursuivre le processus de rationalisation de la participation de la Guinรฉe aux Organisations et Institutions internationales. Pour se faire, il a demandรฉ que la Guinรฉe se retire de toutes les Instances ne prรฉsentant aucun intรฉrรชt stratรฉgique pour le pays, et pour les autres, il a exigรฉ ร  ce quโ€™il soit procรฉdรฉ ร  une classification par importance et par utilitรฉ tout en mettant en exergue les organisations pour lesquelles lโ€™adhรฉsion de notre pays a fait lโ€™objet de ratification par le Parlement.

Il a รฉgalement instruit le Ministre de produire un รฉtat dรฉtaillรฉ du paiement de nos contributions afin de clarifier la situation ร  date des arriรฉrรฉs de cotisation.

Le Prรฉsident de la Rรฉpubliqueย a rรฉitรฉrรฉ avec force auย Ministre en charge de la Santรฉย de prendre des mesures รฉnergiques afin de renforcer sรฉrieusement la surveillance ร  nos frontiรจres aรฉrienne et terrestre au regard de la recrudescence de cas positifs et de lโ€™apparition de variant du Coronavirus dans certains pays voisins, notamment la Sierra-Lรฉone et le Libรฉria.

Dans le mรชme ordre dโ€™idรฉes, il a insistรฉ sur la nรฉcessitรฉ dโ€™accroรฎtre sensiblement les tests PCR compte tenu du nombre important de cas asymptotiques identifiรฉs.

En outre, le Prรฉsident a exhortรฉ le Ministre en charge des Affaires Etrangรจres de diligenter la finalisation des discussions en cours avec nos partenaires pour lโ€™obtention de doses vaccinales supplรฉmentaires afin dโ€™intensifier la cadence de vaccination des populations guinรฉennes.

Par ailleurs leย Chef de lโ€™Etatย a ordonnรฉ au Ministre de la Santรฉ de mettre sur pied une Mission dโ€™Inspection en vue de dรฉbusquer et de faire fermer les cliniques clandestines qui opรจrent en dehors de tout cadre lรฉgal mettant ainsi en danger la santรฉ et la vie des citoyens.

Enfin,ย le Chef de lโ€™Etatย a instruitย le Ministre de lโ€™Environnement, des eaux et Forรชtsย ร  poursuivre et amplifier les enquรชtes relatives ร  la coupe illรฉgale du bois, notamment dans la Prรฉfecture de Koubia. Il a demandรฉ au ministre de travailler en รฉtroite collaboration avec le Ministre en charge de la Justice afin que tous les coupables soient identifiรฉs et traduits devant les juridictions compรฉtentes.

Le Prรฉsident a รฉgalement ordonnรฉ au ministre de lui soumettre un chronogramme prรฉcis portant sur lโ€™exรฉcution des diffรฉrentes campagnes de reboisement planifiรฉes en insistant sur le fait que celles-ci devront se faire sous la supervision des Prรฉfets et Gouverneurs concernรฉs.

I-ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย ย Au titre du deuxiรจme point de lโ€™ordre du jour,ย 

Le Premier Ministre a fait le compte rendu de la session ordinaire du Conseil Interministรฉriel du 13 juillet 2021

Le Conseil a entendu successivementย :

Le Ministre des Affaires Etrangรจres et des Guinรฉens de lโ€™Etrangerย qui, conformรฉment aux instructions du Chef de lโ€™Etat, a fait une communication relative ร  la situation des Organisations et Institutions Internationales au titre des contributions de la Rรฉpublique de Guinรฉe.

Le Ministre a rappelรฉ que lors du Conseil des Ministres du 13 dรฉcembre 2018, une Commission interministรฉrielle avait รฉtรฉ mise en place pour rรฉflรฉchir sur ยซย la pertinence de lโ€™affiliation de notre pays aux diffรฉrentes institutions et de dรฉfinir de nouveaux critรจres dโ€™adhรฉsion aux organisations internationalesย ยป. Lโ€™objectif รฉtant de rationaliser les affiliations et gรฉrer de maniรจre plus efficiente les ressources allouรฉes ร  cet effet.

En application de cette dรฉcision, le Premier Ministre a adressรฉ une lettre circulaire ร  tous les Ministres pour les inviter ร  fournir les informations pertinentes sur chacune des organisations et institutions internationales auxquelles leurs Dรฉpartements sont affiliรฉs. A propos, il devait รชtre prรฉcisรฉ, entre autres : lโ€™importance de lโ€™Organisation ou lโ€™Institution dโ€™affiliation, la prรฉsence ou non de cadres guinรฉens en son sein, le montant des contributions annuelles ainsi que des arriรฉrรฉs dus.

Parallรจlement, le Ministรจre en charge des Affaires ร‰trangรจres a demandรฉ au ministรจre du Budget de lui transmettre la situation des paiements effectuรฉs au titre des contributions internationales de 2011 ร  2020.

Ainsi, sur la base des rรฉponses fournies par 33 ministรจres, de lโ€™exploitation du fichier du ministรจre du Budget ainsi que des donnรฉes transmises par les missions diplomatiques guinรฉennes, les informations compilรฉes donnent ce qui suit :

รผย ย 260 Organisations et Institutions internationales ont รฉtรฉ identifiรฉes au titre de lโ€™affiliation de la Rรฉpublique de Guinรฉeย ;

รผย ย Pour la majoritรฉ de ces affiliations, les instruments juridiques ne sont pas disponiblesย ;

รผย ย La majoritรฉ des ministรจres nโ€™a pas renseignรฉ toutes les informations demandรฉes dans la circulaire du Premier Ministre, notamment celles portant sur la prรฉsence des cadres guinรฉens au sein des organisations et institutions relevant de leur compรฉtenceย ;

รผย ย Quatre Dรฉpartements ministรฉriels ont indiquรฉ nโ€™รชtre affiliรฉs ร  aucune Organisation ou Institution internationaleย ; il sโ€™agit des Ministรจres des Hydrocarbures, Citoyennetรฉ, Enseignement technique, Affaires religieusesย ;

รผย ย Douze Organisations internationales ont plusieurs ministรจres tutelles ร  la fois, tandis quโ€™une trentaine pour lesquelles des cotisations ont รฉtรฉ payรฉes nโ€™ont pas de tutelle prรฉciseย ;

รผย ย Le montant consolidรฉ des contributions annuelles non payรฉes ร  date sโ€™รฉlรจve ร  8ย 896ย 737 USD et celui des arriรฉrรฉs ร  30ย 495ย 684 USDย ;

รผย ย La majoritรฉ des paiements annuels effectuรฉs provient des ยซย dรฉpenses communesย ยป en raison de la faiblesse des crรฉdits allouรฉs au budget du Ministรจre des Affaires Etrangรจres et des Guinรฉens de lโ€™Etranger, ร  cet effet.

Par ailleurs, la note de communication du Ministre rรฉvรจle les situations ci-aprรจsย :

ยทย ย ย ย ย ย ย Des demandes de paiement de cotisations ont รฉtรฉ faites en faveur dโ€™organisations pour lesquelles aucune information nโ€™est disponible quant aux formalitรฉs dโ€™adhรฉsionย ;

ยทย ย ย ย ย ย ย Des Dรฉpartements ministรฉriels ont fait des demandes de paiement de cotisations pour des Organisations quโ€™ils nโ€™ont pas mentionnรฉes sur la liste des Organisations sous leur tutelle.

Se fondant sur ces constats et pour poursuivre le processus, le Ministre sollicite des Dรฉpartements ministรฉriels la revue des tableaux fournis en vue des actions suivantesย :

รผย ย Confirmer leur tutelle sur les organisations identifiรฉesย ;

รผย ย Procรฉder aux corrections nรฉcessaires (oubli, omissions et autres)ย ;

รผย ย Identifier les organisations sans tutelle prรฉcise qui relรจvent de leur compรฉtence.

Le Ministre se propose de soumettre des critรจres de rationalisation des affiliations une fois que les informations ci-dessus seront renseignรฉes. Il propose en outre que toute nouvelle adhรฉsion ร  une Organisation internationale soit subordonnรฉe ร  lโ€™avis prรฉalable du Conseil des Ministres.

Au cours des dรฉbats, les observations ont portรฉ surย ;

–ย ย ย ย ย ย ย La nรฉcessitรฉ dโ€™adhรฉrer aux organisations et institutions en fonction de leur pertinence pour notre paysย ;

–ย ย ย ย ย ย ย La Mise en place dโ€™un mรฉcanisme de suivi des contributions

–ย ย ย ย ย ย ย La nรฉcessitรฉ de favoriser la tenue en Guinรฉe des rรฉunions statutaires des organisations et institutions auxquelles notre pays est affiliรฉย ;

–ย ย ย ย ย ย ย La nรฉcessitรฉ de combler le vide juridique concernant lโ€™adhรฉsion des Institutions constitutionnelles de notre pays dans les Organisations Internationales.

Au terme des dรฉbats, le conseil a fรฉlicitรฉ le Ministre pour le travail accompli permettant dโ€™avoir ร  terme, une situation claire et prรฉcise de lโ€™appartenance de notre pays aux organisations et institutions internationales ainsi que les propositions de solutions envisagรฉes. Le conseil a รฉgalement demandรฉ aux ministres dโ€™examiner et de complรฉter le cas รฉchรฉant, les documents soumis par le Ministre des AE, de prรฉciser les tutelles desdites institutions ainsi que leur avis quant ร  la pertinence dโ€™en rester membre. Il a รฉtรฉ รฉgalement demandรฉ de mettre lโ€™occasion ร  profit pour reconstituer les instruments juridiques dโ€™adhรฉsion.

Le Conseil a ensuite demandรฉ aux Ministรจres des AE et ร  celui du Budget dโ€™envisager de loger les budgets des Organisations au niveau de leurs dรฉpartements de tutelle technique afin dโ€™en assurer un suivi plus adรฉquat. Concernant, les organisations ร  caractรจre transversal, les budgets resteront logรฉs au niveau du Ministรจre des AE.

Le Conseil a recommandรฉ lโ€™adoption de ce Compte rendu dโ€™รฉtape et demandรฉ au Ministre de poursuivre le travail et soumettre les rรฉsultats dans deux semaines au conseil interministรฉriel.

Le Ministre en charge des Investissements et des Partenariats Publics Privรฉsย qui a fait une communication sur lโ€™รฉlaborationย dโ€™une stratรฉgie de brandingย visant ร  crรฉer uneย identitรฉ visuelle et le slogan pour promouvoirย le labelย Guinรฉe sous son meilleur jour ร  l’Expo 2020 ร ย Dubaรฏ.

Cette stratรฉgie seraย mise en ล“uvre par une campagne de communicationย dont lโ€™objectifย estย deย :

รผย ย Faire connaรฎtre les initiatives prises par le Prรฉsident de la Rรฉpublique pour stimuler les investissements ;

รผย ย Prรฉsenter les rรฉformes entreprises par le Gouvernement pour diversifier lโ€™รฉconomie et amรฉliorer le climat des affaires;

รผย ย Promouvoir les multiples opportunitรฉs dโ€™investissements, particuliรจrement dans les secteurs liรฉs ร  lโ€™eau ร  savoir lโ€™agriculture, lโ€™รฉnergie, le tourisme, le transport, les infrastructures etc;

รผย ย Mettre lโ€™accent sur la position de la Guinรฉe en tant que couloir dโ€™accรจs au marchรฉ de lโ€™Afrique de lโ€™Ouest et la valeur ajoutรฉe que cela apporte aux investisseurs;

รผย ย Vulgariser la participation de la Guinรฉe ร  Expo 2020 Dubaรฏ.

Au terme de lโ€™exposรฉ, le conseil a pris acte de la plaidoirie du Ministre.

Le Gouverneur de la Banque Centrale de la Rรฉpublique de Guinรฉeย qui a fait une communication relative ร  la prรฉsentation du document de Stratรฉgie Nationale dโ€™inclusion Financiรจre (SNIF) en Rรฉpublique de Guinรฉe.

Le Gouverneur de la Banque centrale a informรฉ que le document de Stratรฉgie Nationale dโ€™Inclusion Financiรจre sโ€™รฉtend sur la pรฉriode de 2020 ร  2023 et sโ€™inscrit en droite ligne du Plan National de Dรฉveloppement Economique et Social qui a pour objectif de conduire la Guinรฉe ร  lโ€™รฉmergence et ร  la prospรฉritรฉ ร  lโ€™horizon 2040, ร  travers un mieux-รชtre des populations et une rรฉduction significative de la pauvretรฉ.

Il a rappelรฉ que quโ€™en 2014, le dรฉveloppement du secteur de la micro-finance avait conduit ร  lโ€™รฉlaboration et ร  lโ€™adoption dโ€™une Stratรฉgie Nationale dโ€™Inclusion Financiรจre qui sโ€™รฉtendait sur la pรฉriode 2013-2017.

Il a indiquรฉ que cette stratรฉgie nโ€™avait pas pu รชtre entiรจrement mise en ล“uvre, car rendue largement caduque par lโ€™รฉvolution du contexte et lโ€™apparition de nouveaux acteurs de la finance inclusive que sont les Emetteurs de monnaie รฉlectronique, Fintechs, etc. Dโ€™oรน la pertinence dโ€™รฉlaborer une nouvelle SNIF, avec pour prรฉalable la rรฉalisation dโ€™un diagnostic approfondi de lโ€™inclusion financiรจre en vue de clarifier les enjeux, les services et les acteurs du secteur.

Le principal objectif de la SNIF est de permettre aux populations dโ€™avoir accรจs aux services financiers.

Pour รฉlaborer la SNIF 2020-2023 une รฉtude diagnostique a รฉtรฉ rรฉalisรฉe en 2018 avec lโ€™assistance de la Banque Mondiale et validรฉe par le gouvernement guinรฉen, le secteur financier, les partenaires techniques et financiers de la Guinรฉe.

Lโ€™รฉtude a abouti aux conclusions suivantes :

รผย ย renforcer le secteur financier et dรฉvelopper des innovations en vue dโ€™une plus grande inclusion financiรจre ;

รผย ย capitaliser sur les rรฉalisations de la SNIF 2013-2017 ;

รผย ย tenir compte du dรฉveloppement continu de la demande et de lโ€™offre des services et produits financiers ;

รผย ย amรฉliorer les conditions dโ€™accรจs, dโ€™information, dโ€™รฉducation et de protection du public en gรฉnรฉral, et des consommateurs de services financiers en particulier.

Un comitรฉ de pilotage prรฉsidรฉ par Son Excellence Monsieur le Premier Ministre et composรฉ du Gouverneur de la BCRG, des Ministres en charge des Finances, de lโ€™Agriculture, des Tรฉlรฉcommunications, des PME/PMI, des reprรฉsentants du secteur privรฉ, du secteur financier, des organisations professionnelles et agricoles a รฉtรฉ mis en place. Il est chargรฉ de lancer et de coordonner les activitรฉs prรฉvues dans le cadre de la mise en ล“uvre de la stratรฉgie.

Une cellule dโ€™exรฉcution du projet a รฉtรฉ crรฉรฉe ร  la Banque Centrale. Elle est dirigรฉe par le Directeur Gรฉnรฉral de la supervision des institutions financiรจres et composรฉe des reprรฉsentants de la Direction chargรฉe de la supervision des Banques et Assurances, de la Direction des statistiques et de la Direction du systรจme et de moyens de paiements.

Pour promouvoir lโ€™inclusion financiรจre en Guinรฉe, le document de SNIF a identifiรฉ les sept (7) axes stratรฉgiquesย suivantsย :

Axeย 1ย :ย Renforcer la supervision du secteur des Institutions Financiรจres, amรฉliorer la prรฉvention des faillites pour un secteur financier solide et pรฉrenne.

Axe 2ย :ย Amรฉliorer le cadre rรฉglementaire pour le dรฉveloppement de la finance numรฉrique.

Axe 3ย :ย Renforcer les infrastructures de paiement.

Axe 4ย :ย Rรฉduire les contraintes dโ€™accรจs aux services financiers et amรฉliorer lโ€™offre.

Axe 5 :ย Renforcer la protection du consommateur pour amรฉliorer la confiance dans le systรจme financier.

Axeย 6 :ย Renforcer lโ€™รฉducation financiรจre des populations.

Axe 7 :ย Assurer le suivi-รฉvaluation de la stratรฉgie et mesurer les progrรจs de lโ€™inclusion financiรจre en vu des adaptations nรฉcessaires.

Au terme de lโ€™exposรฉ, le conseil a demandรฉ au Gouverneur de sโ€™assurer du fonctionnement correct des organes de gouvernance du SNIF notamment le Comitรฉ de Pilotage et dโ€™ouvrir lโ€™รฉquipe exรฉcutive ร  dโ€™autres acteurs que les seuls services de la BCRG.ย ย Le Conseil a sous rรฉserve des observations ainsi formulรฉes recommande lโ€™adoption de ce document comme Stratรฉgie du gouvernement en matiรจre dโ€™inclusion financiรจre.

 

Le Conseil des Ministres

Amara SOMPARE, Ministre de lโ€™Information et de la Communication

 

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement.

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Conakry le, 21 juillet 2021ย –ย Le Gouvernement note, avec satisfaction, que l’ambassade des Etats-unis en Guinรฉe se fรฉlicite des actes posรฉs par la justice guinรฉenne, conformรฉment aux pouvoirs qui lui sont reconnus et impartis.

Il note aussi le voeu partagรฉ par tous les rรฉpublicains et dรฉmocrates que les procรฉdures en cours, relatives ร  diffรฉrentes affaires pendantes devant les juridictions du pays, soient conduites vite et bien, sous l’autoritรฉ de la justice et dans le respect de l’indรฉpendance des magistrats.

Le Gouvernement n’est pas un obstacle ni une menace contre les droits et les libertรฉs des citoyens, mieux, il promeut la libertรฉ d’expression et la diversitรฉ des opinions, rรฉelles dans le pays, mais qui doivent s’exercerย cependant, comme dans tout Etat de Droit, dans les conditions et limites prescrites par la Constitution.

Enfin, la Guinรฉe est un Etat respectueux des droits humains ainsi que des principes universels de la Dรฉmocratie et de l’Etat de Droit, fondรฉs sur l’exigence de concilier les Droits et les Devoirs, ainsi que celle dโ€™assurer l’รฉgalitรฉ des citoyens devant la Loi.

 

Tibou Kamara

Ministre dโ€™Etat, Conseiller spรฉcial du Prรฉsident de la Rรฉpublique,

Ministre de lโ€™Industrie et des PME,

Porte-parole du Gouvernement

 

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement