Conakry, le 23 Octobre 2019 – Le Gouvernement porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’il a été alerté par des informations concordantes et persistantes sur la possible infiltration de la marche des femmes par des personnes décidées à troubler  l’ordre public par des actes de violence.

Le Gouvernement  rappelle que cette marche pacifique  des femmes a été autorisée, conformément aux textes relatifs à  l’exercice des droits  fondamentaux dont la liberté de manifestation dans notre pays. Il rappelle également que  ces textes engagent la responsabilité des organisateurs des manifestations.

En tout état de cause, le Gouvernement rassure les citoyens qu’il assumera sa mission régalienne de préservation de l’ordre public et prendra des mesures idoines pour la sécurité des personnes et de leurs biens.

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement